Lois Weinberger

_

Né en 1947 à Stams / Tyrol (Autriche) † 2020 à Vienne (Autriche), vivait à Vienne et Gars am Kamp (Autriche)
Depuis le début des années 70′, Lois Weinberger, qui se considérait comme un homme de terrain, entreprend un travail poétique et politique interrogeant notre environnement direct qu’il soit naturel ou remanié par l’homme. Portant un regard bienveillant sur une nature libre et spontanée, l’artiste révèle avec délicatesse des zones marginales et par là même, nous interroge sur les valeurs hiérarchiques de notre société. Les plantes rudérales – « Weeds » –  sont l’une des principales sources d’inspiration de son travail qui sont à l’origine d’une multitude de notes, dessins, photographies, objets textes, films et d’importantes installations dans l’espace public. Parmi celles-ci, « Wild cube » (1991-92) une cage en acier qui emprisonne une végétation spontanée qui croît sans intervention humaine, est une magistrale illustration de la puissance symbolique d’une nature libérée de l’homme. Dans le même temps Lois Weinberger, amorce un travail de « déracinement » d’espèces de plantes issues de contextes urbain et rural dans des parcelles qu’il entretient. Issu de cette démarche, Weinberger introduit durant la documenta X, des plantes néophytes issues de sud et sud est de l’Europe sur 100 mètres de voie ferrée, métaphore des processus migratoires modernes, dont le caractère poétique et éminemment politique sera acclamé par la critique internationale. « Burning » et « Walking » (1993) qui consiste en une ouverture de l’asphalte, révèle avec enchantement la renaissance rapide et spontanée d’une nature jusqu’alors sépulcrale au cœur même de nos villes. En 2009, Weinberger est invité au pavillon autrichien pour la Biennale de Venise. En 2017, il est invité à Athènes et à Cassel pour documenta 14. Son travail pionnier aura grandement contribué à la récente discussion sur l’art et la nature amorcée dans les années 90.


Born in 1947 at Stams / Tyrol (Austria) † 2020 in Vienna (Austria), lived in Vienna and Gars am Kamp (Austria)
Lois Weinberger worked on a poetic-political network that draws our attention to marginal zones and questions hierarchies of various types. Weinberger, who saw himself as a field worker, embarked in the 1970s on ethno-poetic works that formed the basis for his ongoing artistic investigations of natural and man-made spaces. Ruderal plants — “Weeds” — involved in all areas of life, are initial and orientation point for notes, drawings, photographs, objects, texts, films as well as big projects in public space. In 1991-92 he designed the WILD CUBE, a rib steel enclosure for spontaneous vegetation to grow without human intervention — a RUDERAL SOCIETY that creates a gap in the urban environment. At the same time, Weinberger began a series of subversive plant transfers to urban and rural plots appropriated for this purpose. In BURNING and WALKING he opened up the asphalt on the forecourt of Szene Salzburg during the 1993 festival summer and left this enclosed 8 x 8 m area to itself. This work was reinstalled in 1997 on the Kulturbahnhof car park at documenta X and again in 1998 in the City of Tokyo. At documenta X Weinberger also planted neophytes from southern and south-eastern Europe on a 100 m stretch of railroad track, which became an internationally acclaimed metaphor for modern day migration processes and with its poetic and political references furthermore. 2015 the work is getting to be restored and to remain as an artwork in Kassel. 2009 he gets invited to the Austrian Pavillon at the Venice Biennial and in 2017 to the documenta 14 in Athens and Kassel. With his work he contributed significantly to the recent discussion on art and nature since the early 1990’s.

Lois Weinberger est représenté par la galerie Salle Principale, Paris (France).

current & upcoming exhibitions

02.07 – 18.07
Restons Unis Sous le soleil exactement (Salle Principale) | Gallery Perrotin, Paris, France

07.12 – 22.08
Narcisse ou la floraison des mondes | FRAC Nouvelle Aquitaine Meca, Bordeaux, France

23.11 – 20.09
La mesure du monde | MRAC, Sérignan, France

29.02 – 30.01
Pine’s Eye | Talbot Rice Gallery, Edinburg, United Kingdom

20.06 – 04.10
Eine Schwalbe macht noch keinen Sommer | Kunsthaus Dresden, Germany

20.06 – 04.10
Poesie des Gärtners – Der Garten als Metapher und Wirkungsfeld | Parrotta Contemporary Art Cologne, Germany

29.08 – 08.11
Michikusa – Walking with the Ruderals | Contemporary Art Center, Art Tower Mito, Japan

30.09.20 – 31.09.21
Fragile Schöpfung | Dommuseum Wien, Austria

10.10 – 03.01.21
Record of the Invisible | Le Grand Café, Saint- Nazaire, France

selected works

Lois Weinberger - salle principale

What is Beyond Plants is at One with Them | 1997
documenta X
photographie
124 x 85 cm
ed. 5

Lois Weinberger - salle principale

Seefing Poppy | 1993
photographie, poème, encadrement de l’artiste
66,5 x 94 cm
ed. 2/3

Lois Weinberger - salle principale

Portable garden | 1994
protocole
sacs, terre, végétation spontanée
ed. 2/5