la galerie - Salle Principale

 

 

 

 

 

 

Matthieu Saladin

 

 

Wind is insubstantial: visible and

audible only through the objects in its path | exposition personnelle | du 01 décembre au 18 février 2018

 

 

Télécharger texte exposition de Jean-Philippe Antoine 

Le vent est sans substance (mezzo forte)

 

 

 

Quel est le prix d’un mètre cube d’air ?

Combien paie-t-on le vent dont on a besoin

pour passer d’Europe en Amérique, et réciproquement ?

[1]

 

 

Perçus par ceux qu’ils visitent ou bousculent comme anonymes et sans conduite d’avance appréciable, les mouvements et turbulences de l’air se manifestent comme ingouvernables ou difficilement maîtrisables, dans la jouissance de leurs effets les plus modérés comme dans la crainte ou l’horreur que suscitent leurs ravages. D’où l’effort que fait l’exposition pour s’y mesurer et les mesurer. L’échelle de Beaufort, physiquement absente de l’installation, y est pourtant partout répandue.Indirectement évoquée par la disposition des cimaises en signal de hampe de vent, elle offre un premier mode d’appréhension et l’estimation de cette peu domptable multiplicité : car c’est de plusieurs manières que se donnent à voir et à entendre les avatars d’un type insubstantiel auquel seules les habitudes qu’on lui prête invitent à donner la stabilité d’un nom.

 

[1] Auguste Walras, De la nature de la richesse et de l’origine de la valeur, Évreux, 1831.